Articles, High-Tech / Lifestyle

LED, OLED, UHD, 4K, quelle technologie choisir ?

LED, OLED, UHD, 4K, quelle technologie choisir ?

LED, OLED, UHD, 4K, quelle technologie choisir ? Choisir un écran devient un jeu de piste cabalistique. Voici quelques clés de décodage pour vous équiper à l’arrivée de la nouvelle génération de téléviseurs.
LED, OLED, UHD, 4K, quelle technologie choisir, cela nécessiterait 20 pages. Voici un résumé.

 


Dandy living : Une approche de la high-tech par le style de vie.


Par Jean-Marie Hubert
Chef du rubrique High-Tech et Lifestyle chez DANDY
Article original paru dans DANDY n° 65 : Consulter ICI

Mise à jour Mars 2010
Rubrique : Art & Technologie
Consulter toutes les parutions : ICI

LED, OLED, UHD, 4K, quelle technologie choisir ?Il n’aura échappé à personne que les écrans se font de plus en plus grands, de plus en plus fins, et pas forcément de plus en plus chers. C’est une bonne nouvelle, mais quand vient le moment du choix,  LED, OLED, UHD, 4K, quelle technologie choisir ?
Il suffit en fait de circonscrire ses besoins, son contexte et son budget, et le bon choix s’imposera de lui même.

Votre problématique est donc à appréhender en quatre étapes : quelle est l’utilisation que vous souhaitez faire de votre écran, quelle technologie de dalle choisir, quel type de source allez-vous utiliser le plus fréquemment et quel traitement d’image adopter ?

DANDY : LED OU OLED

Etape 1 : l’utilisation.

Si l’écran est destiné à votre living, il faut d’abord raisonner en terme de recul de vision, pour choisir une taille d’écran vous permettant une bonne immersion sans tomber dans le gigantisme. La moyenne est entre 2 à 3 fois la diagonale de l’écran. Il faut savoir que plus la définition est élevée (voir étape 2), plus vous pourrez être près de votre écran car l’image sera plus précise avec une définition plus élevée.

A titre d’exemple, avec deux mètres de recul choisissez un 32 pouces si c’est un Full HD et de 46 à 55 pouces si c’est un Ultra HD. Avec trois mètres de recul de 46 pouces à 85 pouces selon que vous ayez choisi un Full HD ou un Ultra HD. Au-delà de 3 mètres, vous pouvez pousser à 110 pouces.

Dans votre chambre à coucher ou votre cuisine, la distance de visionnage descendant à 1,5 mètre, un 24 ou 40 pouces sera suffisant. Pour vous faciliter la conversion, les dimensions en centimètres et en diagonale d’image sont de 165 cm pour le 65 pouces, 125 pour le 50, 116 pour le 46, 107 pour le 42 et 102 cm pour le 40 pouces

DALLE OLED

Etape 2 : quelle dalle choisir ?

Quel chemin parcouru depuis les téléviseurs à tubes cathodiques, presque aussi profonds que larges ! Depuis l’abandon de l’ancienne technologie cathodique, celle qui a sans doute laissé le meilleur souvenir est le plasma, qui offrait une image cinéma réaliste, sans tomber dans l’excès de l’analytique propre au digital. Ont suivi les téléviseurs LED, plus fins et plus légers, qui constituent encore aujourd’hui l’essentiel du marché, à des prix accessibles. Mais c’est bien la dernière dalle OLED qui représente le summum de la technologie : au moment où nous écrivons ces lignes, les produits sont mis sur le marché chez Sony, Panasonic, après avoir vu les premiers LG. C’est une avancée technologique sans précédent.

En terme de définition, le Full HD (c’est à dire 1920×1080 pixels) était la norme sur les principaux LED. A présent, la norme est le UHD, pour Ultra Haute  Définition, dite aussi 4 K parce qu’elle multiplie par quatre le nombre de pixels par rapport à la Full HD, soit 3840 x 2160 pixels, et même 4096 x 2160 pixels en format cinéma.

La grande nouveauté est donc l’arrivée des OLED en UHD 4K chez Sony et Panasonic, qui sont tout simplement renversants. Samsung propose une alternative qui se situe entre le LED et l’OLED sous la dénomination QLED, en réalité un LED amélioré, mais plus accessible en terme de tarifs.

Quel est l’apport de l’OLED ? Tout d’abord il reprend la technologie LED, c’est à dire que chaque pixel est en fait un petit projecteur ponctuel. L’OLED se caractérise par une précision de l’image et des couleurs, un contraste jamais atteint et plus particulièrement une qualité des noirs donnant aux films un impact spectaculaire. Les formats disponibles pour le moment sont 55, 65 et même 77 pouces.

SONY DANDY OLED

 

Etape 3 : quel type de source allez-vous utiliser le plus fréquemment ?

Si l’utilisation principale se limite à regarder des news ou des émissions ne nécessitant pas les performances les plus élevées, un LED ou un QLED sera suffisant. Il en existe de toutes les tailles dans des catégories de prix tout à fait abordables (LG, Philips et Samsung notamment). Si en revanche vous privilégiez le cinéma ou les jeux vidéo, la technologie OLED sera notre choix. En effet, comme autrefois avec le plasma, vous allez retrouver cette image cinéma, chaude, intimiste et réaliste, contrairement à l’extrême définition analytique apportant souvent une approche irréelle de l’image.

Sur le fait d’adopter un écran plat ou incurvé, vous devrez faire un test en magasin car c’est une approche assez personnelle. Nous pensons que l’écran incurvé ne présente d’avantage que dans le cas où la taille de l’écran est importante et que votre emplacement de visionnage, un peu égoïste, permette une sensation d’immersion.

Nous restons assez circonspects sur la 3D, car le visionnage avec lunettes est amusant mais lasse vite, mais là aussi c’est très personnel.

En revanche, ce qui est important, et c’est le cas sur tous les OLED de la dernière génération, c’est qu’il soit capable de reproduire les images en UHD 4K. Attention : à ce stade, les lecteurs de DVD ou de BluRay ne lisent pas ce type de disques. Il vous faudra investir dans un lecteur BluRay UHD 4K, qui lit en revanche tous les anciens standards.

Enfin et pour être complets, si vous souhaitez utiliser votre écran aussi pour la navigation internet, le streaming ou le téléchargement, veillez à ce qu’il soit connecté.

QLED DANDY

Etape 4 : le traitement de l’image.

C’est encore un autre élément. Il s’agit de la manière de traiter le signal image par votre téléviseur. La technologie actuelle est le HDR, qui constitue un apport important en terme de contraste. Mais attention : s’il est performant sur les écrans TV, il est souvent décevant en vidéo-projection.

Armés de ces quelques éléments techniques, nous vous recommandons à présent de faire confiance à vos yeux pour le choix définitif et de tester en magasin en préférant la source cinéma et en n’oubliant pas de tester le son, souvent victime de l’amaigrissement des produits.
Seul Sony a prévu dans sa dernière génération d’OLED un vrai haut-parleur dans le support arrière de l’appareil. Mais bien entendu, nous vous l’avons déjà suggéré plusieurs fois dans le passé, rien ne vaut un système audio complémentaire ou une barre de son à la hauteur, un bon son donnant infiniment plus de grandeur au spectacle.

Article précédentProchain article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer