Articles, High-Tech / Lifestyle, News, On en parle

Le Grand Palais éphémère

Grand Palais éphémère

Le Grand Palais éphémère, grandiose, unique et vertueux !
Prouesse architecturale, technologique et écologique,
emprunte avec élégance le Champ de Mars, pour une période de 4 ans.
Découverte d’un challenge de notre époque et rencontre avec Jean-Michel Wilmotte.


Dandy living : Une approche de la technologie par le style de vie.


Par Jean-Marie HUBERT
Chef de rubrique High-tech & Lifestyle chez DANDY
Article original publié dans DANDY n° 81 à consulter ICI : Grand Palais éphémère DANDY 81

Rubrique : Art & Technologie
Tous les articles : ICI

 


structure grand palais éphémère 

Le Grand Palais éphémère, c’est de l’intérieur qu’il faut vivre ce choc, car les entrailles de ce squelette de bois vous happent de manière impressionnante, haptonomique et il ne manque que la chevauchée des Walkyries pour vous faire voyager dans un univers épique, grandiose.


Le Grand Palais éphémère n’est pas sans rappeler l’histoire de Paris et des grandes expositions universelles, dont les réalisations architecturales les plus emblématiques, notamment le palais de Chaillot et la Tour Eiffel veillent sur le nouveau-né qui s’inscrit avec élégance dans leur perspective.

Exposition universelle de 1937
Cette carte TARIDE de 1937 indique l’emplacement de l’exposition universelle. Carte de voeux de 2007 du Groupe SPAT elle faisait référence au premier salon créé par lui en 1977

 

Le Grand Palais, autrefois nommé « Grand Palais des Beaux-Arts » fut érigé pour l’exposition universelle de 1900.
Bâtiment emblématique avec sa structure métallique et sa verrière monumentale, il est un des grands monuments de Paris, connu dans le monde entier par son architecture et par les événements de haute tenue qu’il reçoit.

Grand Palais Grand Palais Intérieur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les grandes expositions d’Art comme la FIAC, Paris Photo, Art Paris ou des salons de technologie comme à une époque le salon de l’auto ou le salon de l’aviation en ont fait leur palais.
Des concours hippiques et des défilés de mode complètent une sélection très étudiée de l’utilisation des lieux gérés par la RMN, la Réunion des Musées Nationaux, premier opérateur culturel européen.

Plus d’un siècle après sa création, il nécessite aujourd’hui d’importantes restaurations pour une durée prévisionnelle de 4 ans.
Il fallait donc d’une part trouver une alternative d’accueil pour les grandes expositions et manifestations internationales, mais aussi trouver des lieux d’accueil pour les prochains JO de 2024.
C’est ainsi que naquit le projet  » Le Grand Palais éphémère  »

Structure bois grand palais éphémère

La genèse

C’est à l’issue d’un appel d’offres commun à la RMN et du comité olympique que l’appel d’offres pour le Grand Palais éphémère fut remporté par un binôme d’excellence pour assurer la conception, la construction, l’exploitation, le démontage et la remise en état du site :
Wilmotte et Associés et GL Events pour un projet protéiforme.

Ne nous y trompons pas, des projets de cette envergure sont portés par des entreprises et leurs équipes, dont la créativité, l’innovation, et la performance sont la marque de fabrique.
Mais c’est aussi une implication forte des hommes qui les pilotent : Jean-Michel Wilmotte, architecte de renom (voir encadré) et Olivier Ginon, président de GL Events, une entreprise Française de l’événementiel devenue acteur mondial de premier plan en organisation d’événements et de gestion de parcs d’expositions dans plus de 20 pays dont la Chine et le Brésil avec un CA dépassant le milliard d’euros.
Nul doute que cette réalisation exceptionnelle donnera ses lettres de noblesse aux professions de l’événementiel dont on ne mesura pas toujours l’étendue du savoir-faire et de l’économie qu’elle porte notamment dans ses salons.
Dans les coulisses du projet, il faut citer WOODEUM, avec Guillaume Poitrinal et Philippe Zivkovic qui ont redonné au bois ses lettres de noblesse dans l’immobilier d’avenir.

Le Grand Palais éphémère fera école !

Grand Palais éphémère

Le projet

Le Grand Palais éphémère sera implanté sur le site classé du Champ de Mars, devant le bâtiment de l’école militaire dans l’axe de la Tour Eiffel et occupera un espace en croix de 10.000 m2.
Cela représente tous les espaces non plantés et l’ouvrage pourra accueillir 9.000 personnes.
Le premier challenge revient à l’ingénierie structure, car la nef principale a une portée ininterrompue de 51 mètres dans la largeur et de 33 mètres dans la profondeur sans aucun poteau ni élément structurel pouvant interrompre cette harmonie.

Chantier Grand Palais éphémère
Les voûtes et clés ne sont pas sans rappeler les principes architecturaux qui ont présidé à la construction des cathédrales.
Le dessin en courbe légère épouse le galbe des pieds de la Tour Eiffel dans un mouvement harmonieux quand on l’observe dans sa perspective.

Grand Palais éphémère et Tour Eiffel

Dans un esprit de préservation du site, le projet s’y inscrit à la fois avec majesté et respect :
En effet la hauteur a été strictement limitée aux besoins de l’exploitation future et laisse donc la coupole de l’école militaire dépasser de 16 mètres pour ne pas la masquer.
Les lignes toutes en courbes donnent une douceur à l’ensemble tout en préservant sa majesté.
Le galbe de l’ensemble ne présente aucune rupture de lignes entre toiture sans acrotère et parois latérales.
Le ressenti s’apparente à l’intérieur, à ce stade du chantier, à un squelette de diplodocus, les arcs en bois cintré lamellé collé en évoquant les côtes.

Arches bois grand palais éphémère
Cette magnifique structure bois, sera hélas en partie masquée pour les besoins d’exploitation du bâtiment et de la gestion de la lumière.
L’axe de transparence se situe Nord-Sud sur les façades face à l’école militaire et la Tour Eiffel.
Cette dernière offre une terrasse sur deux étages de 500 m2, face à la dame de fer;
Une situation exceptionnelle pour des événements prestigieux pour le Grand Palais éphémère

Les balustres de la place Foch resteront apparentes, les deux fontaines recouvertes pour leur protection.
La statue équestre du Maréchal Foch sera intégrée dans le hall d’accueil et la structure en croix de l’édifice respectera les nefs et esprit du Grand Palais de manière à former un écrin similaire aux événements à venir.

Les tympans Est et Ouest du Grand Palais éphémère accueilleront des bureaux, pour l’exploitation (RMN) et les organisateurs des événements à venir.

Grand palais éphémère nuit

Le mariage du high tech et de l’Art

Rentrons dans quelques aspects techniques non moins exceptionnels.
La structure bois du Grand Palais éphémère a nécessité 1500 m3 d’épicéa Européen assemblés en lamellé collé, pour la réalisation de ces pièces cintrées d’une technicité inouïe.
La noblesse du bois comme matériau essentiel constitue l’identité de l’ouvrage.
C’est une entreprise Alsacienne de la région de Strasbourg, les établissements MATHIS, créée en 1809 et spécialisée dans les charpentes, ossatures et panneaux bois.
Leader sur son marché de bâtiments bois, elle emboite le pas de WOODEUM pour la réalisation d’immeubles de nouvelle génération en bois massif et à faible empreinte carbone.
L’excellence de leur savoir faire séculaire a guidé les choix pour la réalisation du Grand Palais Ephémère.

La technologie utilisée permet une fabrication et un pré-assemblage de précision en atelier ; une fois livrés, ces modules sont MATHIS BOISassemblés à plat sur le chantier puis érigés aux moyens d’engins de levage pour un assemblage faisant penser au Meccano de notre enfance.
Une précision parfaite des pièces permet un assemblage sans retouche sur place. Arches bois
Au total 44 arches monumentales ont pu être assemblées sur place dans un délai de 3 mois, permettant de respecter la contrainte temporelle du projet qui doit être livré fin mars 2021.

L’énorme volume de bois nécessaire pour cet ouvrage monumental doit être perçu au niveau écologique avec discernement; en effet, 1500 m3 de bois sont régénérés en seulement une minute 30 dans les forêts exploitées en Europe.

La structure sera recouverte d’un PVC opaque en toiture afin de pouvoir gérer la lumière intérieure en fonction des évènements.

En revanche, à l’extérieur c’est un matériau transparent qui sera utilisé, pour ne pas masquer l’identité bois de la structure. Ce matériau, l’ETFE ou éthylène tétrafluoréthylène, est beaucoup plus léger que le verre, peut se cintrer et supporte 400 fois son poids. L’intérêt majeur est qu’il transmet la lumière avec une efficacité supérieure et que sont coût est bien inférieur.

Sur le plan acoustique, le lot a été confié au cabinet Lamoureux-Acoustics, une référence dans son segment avec un double challenge :
L’isolation sonore vers l’extérieur pour garantir la quiétude des riverains et le traitement acoustique à l’intérieur pour permettre une intelligibilité et un respect des sons, le volume de la structure étant un élément fastidieux à maîtriser.
Notre visite à ce stade du chantier nous a permis de constater la haute technicité du projet. Acoustique grand palais éphémère
Différentes strates de matériaux aux densités différentes permettront d’amortir et d‘absorber les ondes sonores selon un effet de ressort / masse bien connu des acousticiens.

Il en va d’ailleurs de même pour les deux façades côté école militaire et Tour Eiffel en deux vitrages ménageant une couche d’air en sandwich pour stopper la propagation du son vers l’extérieur.

Ma passion pour l’architecture acoustique ne date pas d’hier et je vous recommande la lecture de l’article sur la Philharmonie de Paris sur ce lien ici, où un autre grand architecte à stature internationale, Jean NOUVEL, avait eu la bonne idée de mettre en concurrence les deux plus grands cabinets d’acoustique au monde, le japonais NAGATA et le Néo Zélandais MARSHALL  …
Mais ça c’est la Philharmonie et le challenge (réussi) était tout simplement d’en faire la meilleure acoustique au monde.

Grand Palais éphémère"mère et démontable

Défi ultime : Le nombre de vies futures

C’est sans doute un des aspects les plus remarquables dans le temps.
Au bout des 4 années d’utilisation de ce bâtiment dit « éphémère », de nouvelles vies lui sont promises.
En effet il est entièrement démontable et réutilisable.
Réalisé de manière modulaire comme nous l’avons vu, il sera, une fois démonté, stocké par son réalisateur propriétaire le groupe GL Events.
Cette modularité de construction offre d’ailleurs des perspectives d’utilisation tout aussi modulaires.
Les 4 nefs sont utilisables séparément pour s’adapter à la taille des projets.
Cette démarche vertueuse pour l’environnement nous remet en mémoire le destin des stands sur mesure réalisés pour les salons et qui finissent à la benne avec une empreinte carbone importante.
Une longue vie est donc assurée à cette œuvre et à sa dimension technologique innovante. Ce seront non seulement des organisateurs de manifestations, mais aussi des villes et des régions, en France et à l’étranger qui pourront en bénéficier.

Une anecdote me ramène à un challenge auquel a dû faire face un congrès international à Strasbourg.
Pour le dîner de gala, une salle prestigieuse pour 1300 convives fut requise, mais n’existait pas.
C’est donc en privatisant les « Ponts Couverts », majestueux ouvrage de Vauban et en y construisant une structure couvrante, que le Groupe SPAT fît naître la plus belle salle de gala éphémère pour la ville, avec vue sur la cathédrale, la Petite France et les canaux de la capitale Alsacienne.

Aujourd’hui, Jean-Michel Wilmotte et GL Events apportent une solution éphémère et déclinable à l’envi, sans limite géographique, pour faire rayonner le savoir-faire Français.

A lire ICI

Vue aérienne Grand Palais éphémère

 

 

Jean-Michel Wilmotte

Jean-Michel Wilmotte
L’architecte Jean-Michel Wilmotte à la Halle Freyssinet à Paris le 22 mars 2017.

 

Architecte, urbaniste et designer de renom international, Jean-Michel Wilmotte fonde son agence Wilmotte & Associés, spécialisée dans cinq domaines :

L’architecture, l’urbanisme, le design mais aussi la muséographie et la décoration d’intérieur.

280 collaborateurs de 25 nationalités y travaillent dans 20 pays. Une liste de référence impressionnante couronne une carrière internationale.

Jean-Michel affiche une affection particulière pour l’agencement d’espaces culturels et les projets de réhabilitation.
Lors de notre rencontre sur le Grand Palais Éphémère il nous résumait le projet en un propos :

« Un signal fort de dynamique et d’espoir dans notre époque »

Article précédentProchain article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer